Articles de blog récents
Le1-12-2015 22:36
1533 consultations | 0 réponses
Le1-10-2014 0:08
3013 consultations | 0 réponses

Nouveaux usages, nouveaux produits, nouveaux services … Emploi !

A. Duhem 1-10-2014 0:08
Catégories: Marché
  • Nouveaux usages, nouveaux produits, nouveaux services … Emploi !
    Si les entreprises semblent menacées en ces temps de crise, c’est aussi peut-être parce qu’elles n’intègrent pas assez de part immatérielle dans leur chiffre d’affaires. C’est évidemment plus facile à dire qu’à réaliser !
    Pourtant la valeur favorise la vente et crée l’emploi. C’est de la responsabilité des individus d’y contribuer.
    Nos économies sont en pointe sur le secteur des services comme l’informatique, l’ingénierie, les services d’opérateurs, les utilities, les services RH… Elles savent maîtriser la technologie et ses modes d’implémentation qui évoluent constamment. En outre, la créativité des ingénieurs renforce les offres dans les secteurs industriels comme l’aéronautique, l’automobile, la pharmacie, l’énergie… Ces secteurs sont parmi ceux dans lesquels l’exploitation des nouveaux moyens numériques et digitaux est forte. L’accès au Big Data, le pilotage des objets connectés, les moyens visuels et tactiles sont en train de révolutionner nos comportements dans tous les usages des produits industriels.
    Ces moyens permettent aux usagers de saisir de nouvelles opportunités pour mieux développer leur business, améliorer leur confort, mieux conduire leur voiture, mieux consommer ou encore mieux trier des données et aussi mieux se soigner … Il y a de nombreux exemples !
    Ces nouveaux comportements, ces nouvelles perspectives créent de nouveaux métiers et bientôt créeront de nouvelles formes d’emploi. L’individu doit s’y adapter, comme les états, l’entreprise doit l’y aider.

 

  • Entre temps, il existe encore des caps à passer et des réalités à accepter!
    - La numérisation stigmatise la communication sur quelques mots et force à l’immédiateté.
    - L’individu doit s’adapter à l’emploi en local. Il doit être prêt à migrer et à travailler à l’endroit du monde utilisant ses compétences.
    - Les managers ne consacrent pas assez de temps à leur patrimoine RH ; les business review réservent peu de temps pour créer, innover et assurer le développement de valeur.
    - Pourtant, la relation manager – managé change dans une relation d’équilibre réciproque jusqu’aux fonctions de middle management.
    - A l’heure du Big Data et du Business intelligence, entretenir son employabilité est plus que jamais un enjeu vital de travail pour encore mieux traiter l’information et l’utiliser à bon escient, pour décider, gouverner et gagner.
    - Les moyens digitaux permettent toutes les audaces d’innovation, à faible coût !
    - Les seniors peuvent valoriser leur expérience et leur intuition dans leur emploi tandis que les juniors pourraient partager avec eux un meilleur attachement à l’entreprise - travail.
    - Plus l’expérience est précise et pointue, plus elle est chère à acquérir ou à maintenir pour une entreprise. En revanche, elle est partageable et accessible pour plusieurs sociétés. Ce qui offre de nouvelles perspectives de contrats pour les plus expérimentés.

 

  • La transformation du travail est donc l’enjeu. Ce n’est pas sur le plan du coût qu’on l’améliore immédiatement ; c’est bien au plan de sa valeur que les résultats sont immédiats. Générer 1% de chiffre d’affaire de plus de services dans l’offre d’une entreprise crée de nouveaux emplois chez elle ou chez ses partenaires!
  • La valorisation de son patrimoine humain est le vrai enjeu de l’entreprise envers ses salariés, pour qu’ils s’accomplissent aussi personnellement.
    La transformation des entreprises vers la valeur qu’elle propage passe par leurs capacités à former leurs salariés à:
    - Accompagner la transformation de l’entreprise
    - Accepter les paramètres de leur employabilité
    - Acquérir de nouvelles compétences
    - Envisager de nouveaux métiers en conséquence des moyens IT et du Digital
    - Proposer soi même un service ou un nouvel usage de ses connaissances
    - Penser son futur emploi en interne ou même ailleurs

 

  • Nous avons donc l’opportunité de créer plus de valeur ajoutée dans nos entreprises en innovant dans les usages des individus, jusqu’à changer progressivement le positionnement de l’individu vis à vis de son environnement d’emploi.
    Un rôle des RH est d’aider les managers opérationnels à entretenir leur patrimoine de compétences, les recruter, les former, les évaluer, les accompagner vers de nouveaux emplois … les recruter, les former …
    Ensemble, les managers et leur partenaire RH devront se concentrer sur la valeur d’usage de leurs ressources en interne comme pour les clients. Plus que sur leur productivité et leur coût de production, c’est en optimisant la valeur ajoutée produite dans leur activité immatérielle que le développement de l’entreprise est possible. Le rôle du manager est de s’assurer de la valeur ajoutée de son patrimoine RH, l’entreprise investit dans sa capacité de création de valeur pour mieux conduire et faire accepter ses changements à ses collaborateurs.
    Faisant cela, elle renforce les échanges entre générations et profite de l’expérience de ses collaborateurs, canalise les énergies sur le développement des services, la simplification des processus par l’échange.
    La différence entre les compétiteurs est leur capacité à se différencier plus qu’à s’imiter. Les leaders comprennent mieux que les autres les besoins de leurs usagers. En transformant leur offre en service d’usage, ils facilitent la vision et l’accès à leur offre. Son prix étant une part objective de celle-ci.

Commenter

CAPTCHA ImageRenouveler le codeActiver le code de sécurité